Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Pia Mauno’

L’Institut suédois propose jusqu’au 24 octobre 2010 « Nordic Delight », une exposition d’art contemporain autour de la question de la lumière et de l’obscurité dans l’art suédois comme spécificité culturel ou reflet universel. 17 artistes* entre représentations  mythes et paradoxes.

Sinziana Ravini, la commissaire de cette exposition s’est également lancée dans une aventure un peu folle : réalisé un roman collectif avec l’ensemble des artistes exposés. « Le Château d’étain » sort donc en parallèle aux Éditions Montgolfier et propose, entre fiction et réalité, un univers riche à la Lewis Carroll dont l’Alice aurait deux têtes et serait… commissaire d’exposition. Un roman comme autant de pièces de puzzle, de clefs, qui nous font déambuler entre Paris, Göteborg, Bucarest, Hambourg, Copenhague et de nombreux lieux imaginaires.

L’auteur devient personnage de roman ouvrant par-là une boîte de Pandore. Personnages qui s’entrecroisent au gré des rêveries et la volonté des acteurs ; un livre qui s’écrit, une aventure qui s’invente et se dérobe ; le défi du ninja, un cheval mort, le roi Tautologos qui fait tomber des têtes ; des cabinets de curiosités, l’artiste encore et toujours, l’artiste ; ces morts que les vivants effacent… Le règne d’Orphée ? Une énigme, un homme, un coffre, Jesse Owens et Matrix ; Huit à huit, un homme et sa femme, huit à huit, la promiscuité d’une ville. Des appartements ici et là… Mme Pepperpote et son mari disparu, le fantôme de Gunnar W. Lundberg ; Abdul Alhazred, le réveil des ténèbres, un alchimiste ; un désir frustré… une disparition… la naissance du tout.

Une richesse que nous nous devions d’explorer en compagnie de Sinziana Ravini, accompagnée pour l’occasion par Marion Alluchon, chef de projet sur ces deux réalisations.

.

.

*Patrik Bengtsson, Carl Boutard, Leander Djønne, Martin Formgren, Daniel Grizelj, Fredric Gunve, Maja Hammarén, Goran Hassanpour, Martin Jacobson, Klara Källström, Pia Mauno, Kristina Müntzing, Katarina Nitsch, Ylva Ogland, Lovisa Ringborg, Joanna Rytel et Fredrik Söderberg.

Read Full Post »