Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Pays-Bas’

Ses études de journalisme terminées à Utrecht, Erwin Olaf  se spécialise dans la photo de studio, de publicité et de mode, signant pour de grandes marques comme Nokia, Lewis ou Microsoft. Des marques de renom qu’il n’hésite pas à critiquer ouvertement dans sa série « Fashion Victims » faite en 2000, une série de photos chocs mettant en scène des modèles nus aux visages couverts par des sacs de marques exclusives comme Hugo Boss, Chanel, Armani, Gucci, YSL et Versace. Plusieurs fois récompensé pour son travail largement teinté d’humour noir et de provocation, Erwin Olaf est considéré comme l’un des artistes les plus innovants et controversés de sa génération. Fort d’une notoriété internationale et d’une carrière plus que riche et solide, ce photographe au travail cinglant et incisif est un véritable contre-pied aux références de l’art et à la sous-culture. Maniant les diverses stratégies de l’image pour dénoncer ses dérives commerciales, Olaf détourne les références, exploite les contraires et les contradictions dans une dérision plus qu’équivoque.

L’esprit suggestif et la volonté provocatrice d’Olaf se déclinent dans de nombreuses séries de photos mais aussi dans des vidéos, véritables bijoux visuels qui dissèquent un large panel de mouvements artistiques et de mœurs humaines :  la pornographie, la mode, les identités et les genres  sexuels, les minorités, le star système, la beauté, la laideur, les relations familiales, les différences et les attitudes culturelles établies. Dans une de ses dernières vidéos, « Séparation« ,  il analyse avec cynisme le quotidien familial et ses rôles bien définis par une société aseptisée et étroite. Toujours dans un soucis d’esthétisme extrêmement élégant et sophistiqué, le photographe reste néanmoins le grand signataire d’un satyrisme évident dispersé dans des séries d’images et de vidéos étranges, déroutantes ou mélancoliques, toujours sur ce fil qui sépare les tabous des conventions sociales.

Tout ces thèmes sont largement exploités dans un nombre important de séries photos et vidéos comme « Rain« , « Hope« , « Grief« , « Fall« , « Dawn« , « Dusk« , « Rouge » et « Hotel« , pour n’en citer qu’une poignée.  En outre, Olaf réalise aussi des clips, des documentaires et des courts métrages pour les enfants. Il a fait, entre autre, un certain nombre de clips vidéo d’artistes néerlandais, tel que Karin Bloemen et Paul de Leeuw.

Comme un pavé dans la marre, Olaf met un coup de pied dans la société. Et c’est lancé avec une élégance si impeccable que l’on ne peux que le suivre dans cet élan.

 

.
Le thème Dead Line dont la série « Royal Blood » est exposée jusqu’en février 2012 à Berlin en ce moment même, au musée Heydt avec, entre autre, Jake et Dinos Chapman, Nick Cave et Nan Goldin. Vous pouvez également vous procurer les nombreux catalogues sur le site, dont le dernier et superbe « Vite Private« .

Read Full Post »

C’est un intéressant arrivage que nous a fait parvenir le label polonais Monotype, spécialisé dans les musiques électroniques, ambient ou expérimentales. Intéressant car riche en atmosphères et autres péripéties sonores. Des expériences qui ne sont pas pour autant à mettre en toutes les mains… et surtout toutes les oreilles !

.

Ainsi Neurobot propose avec « Pętla Bohumína« , des constructions réalisées à partir de matériel sonore enregistré lors d’une longue improvisation nocturne captée dans les premiers jours de 2001. Expérience bruissante et crépitante, cet espace synthétique semble pourtant être une forme bien vivante… comme autant d’insectes en mouvement dans d’un univers urbain grouillant.

.

Musicien, performeur et artiste visuel allemand, Michael Norfeld dévoile un univers très ambient avec ce « Flugangst » construit pourtant à partir de matériel sonore percussif et de frottement d’archets. Entre freejazz, musique contemporaine et expériences sonores, il offre ici une palette riche de son jeu singulier. Ces sept pièces acoustiques et réalisées « manuellement » dans les conditions du live, marquent l’auditeur par leur singularité.

.

Z’EV et Jason Kahn dans « Intervals » présentent deux enregistrements live réalisés l’année passée à Lausanne et Zurich. Rencontre intense entre ces deux percussionnistes talentueux qui évoluent entre musique et art contemporain;  Z’EV a notamment travaillé avec John Zorn, Oren Ambarchi, Merzbow, BJ Nilsen, Boyd Rice quand Jason Kahn multiplie les collaborations de par le monde. Deux générations qui se retrouvent pour une errance métallique, entre archives et intrigues.

.

Les Néerlandais de Mekanik Kommando sont des pionniers en matière d’electro new wave. Sévissant entre 1979 et 1988, figures emblématiques d’une scène effervescente, « Shadow of a Rose » est leur quatrième album, enregistré dans en 1985, quittant le post-punk electro pour un hybride marqué par le psychédélisme et ma musique folk. Un opus qui fait la part belle aux instrumentations acoustiques et qui se révèle, 25 ans après, comme finalement très actuel.

.

Cet album sort sur la sous-division cat|sun tout comme ce « In the Rain in The Noise » signé par Brasil and the Gallowbrothers Band. Sans doute le plus ambient de la série présentée ici, pour ne pas dire ambient psychédélique, constitué à partir de deux apparitions live à Poznan et Antonin cette année et qui se révèle comme autant de rêveries, douce transes libres qui mènent vers une envoûtante sérénité.

.

Enfin voilà quoi, la suite est sans doute à suivre sur le site du label ! http://www.monotyperecords.com

Read Full Post »