Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Nicolas Bacri’

Aujourd’hui sort chez Deutsche Grammophon, « Melancolia », le nouvel album de Patricia Petibon. Celle-ci laisse libre cours à sa sensibilité le temps d’un voyage musical, entre arias et chansons, marqué par les couleurs de l’Espagne, « symbiose entre l’outrance et la subtilité« . On retrouve ainsi des œuvres de Granados, Montsalvatge, Castellanos, de Falla… ou du brésilien Villa-Lobos. La soprano propose également en première mondiale, Melodías de la melancolia, op. 119, œuvre créée pour elle par Nicolas Bacri, dont nous avions suivi une conférence au mois de mars dernier (voir la vidéo).

Bien qu’internationalement reconnue et extrêmement populaire dans notre pays, cette cantatrice atypique, a su garder simplicité, fraicheur et spontanéité. Nous faire l’honneur de répondre à l’interview automatique en est un bel exemple !

01.  A quoi rêviez-vous enfant ?
D’être cosmonaute

02. Av(i)ez-vous des modèles ?
Mon arrière grand oncle Achille qui était peintre. Il a fait parti de l’équipe des peintres qui ont peint avec Chagall le plafond de l’opéra de Paris.

03. Comment décririez-vous votre travail ?
Cosmique , on voyage loin …

04. Et pour de vrai, vous faites quoi dans la vie ?
Et vous ? 🙂

05. Quelle est votre actualité ?
Mon nouvel album « Melancolia », le DVD « Lulu » et deux concerts : le 3 novembre à la Halle aux grains de Toulouse et le 5 novembre à la Salle Pleyel

06. Quel est votre dernier coup de cœur artistique ?
Tableau de Federico de Madrazo au Prado. Une femme habillée d’une robe bleue. Dona Amalia de Llamo y Dotres, Condesa de Vilches.

07. Quel est le dernier cadeau que vous ayez fait ?
Un repas à Madrid avec des amis

08. Que sauveriez-vous des flammes d’un incendie ?
Tout ce qui est vivant puis si j’ai le temps, les photos de mes ancêtres afin de ne pas oublier leurs visages.

09. Vous faites quoi demain ?
Je vais garder mon petit garçon qui a une angine.

Publicités

Read Full Post »

A bientôt 50 ans, Nicolas Bacri est sans aucun doute l’une des figures emblématiques de la composition contemporaine française. Le 14 mars dernier dans le cadre de sa résidence avec l’Ensemble Orchestral de Paris, celui-ci donnait au Conservatoire Charles Munch, une conférence autour de sa musique. Voici quelques extraits, aperçu de ces deux heures (attention le son est de qualité moyenne…)

.

Nicolas Bacri sera, cet été, le  compositeur associé du Festival des forêts (21 juin-17 juillet à Compiègne) et le compositeur invité du Festival Européen Jeunes Talents (8-28 juillet à Paris – Hôtel de Soubise/Archives nationales). Par ailleurs, il créera le 24 mai prochain avec l’Ensemble Orchestral de Paris au Théâtre des Champs-Élysées, le Concerto luminoso n° 4 (L’Été) pour hautbois, violon, violoncelle, alto tandis que Patricia Petibon chantera Trois Love Songs op. 96.

Read Full Post »