Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Mathieu Boogaerts’

Révélée par la dernière édition d’X-Factor, Maryvette Lair a marqué par la singularité de ses choix musicaux et sa personnalité haute en couleur. Alors qu’elle travaille sur un premier album, celle-ci a eu la gentillesse de nous accorder un peu de son temps pour répondre à l’interview automatique :

A quoi rêviez-vous enfant ?
Mon rêve était et est toujours de voler!

Av(i)ez-vous des modèles ?
Charlie Chaplin, Annie Fratellini (1ère femme clown), Ella Fitzgerald, Jacques Verrières, Barbara, Julie Andrews (Dans « Victor Victoria », film que j’ai du regarder plus d’une centaine de fois ).

Comment décririez-vous votre travail ?
Je fais ce que j’aime faire… Je sais c’est bâteau, mais en même temps je ne sais faire que ça… Ah oui ! des fois c’est difficile d’être son propre chef… en fait je fais plein de choses, j’adore ! Même si des fois c’est le bordel… Comme cette réponse par exemple !

Et pour de vrai, vous faites quoi dans la vie ?
Des confitures.

Quelle est votre actualité ?
Album en préparation, bientôt en concert sur Paris, sortie du film « Le Fils de l’aire » sur Arte à la fin de l’année, dans lequel je tiens le premier rôle féminin.

Quel est votre dernier coup de cœur artistique ?
Le dernier roman de Fanny Salmeron « Le travail des nuages ». En peinture, Picabia, en musique, le concert de Mathieu Boogaerts à la Java.

Quel est le dernier cadeau que vous ayez fait ?
Un médiator avec le drapeau Anglais pour mon amie Virgule (chanteuse, guitariste).

Que sauveriez-vous des flammes d’un incendie ?
Tous mes carnets de notes… Et il y en a un paquet !

09. Vous faites quoi demain ?
J’emmène ma mère à l’aéroport, ensuite je suis en post-synchro pour le film.
.

Read Full Post »

Pour son quatrième album, Claire Lise nous dévoile une collection de portrait de femmes entre sensualité, érotisme, déchéance et espoir. Une sensualité de la voix et des mots, à la fois légère et poignante, sur des sonorités électriques. Sans doute faut-il voir là la patte du producteur Polérik Rouvière (Souchon, Tiersen, Dionysos…) qui souligne, dans « La Chambre rouge » le caractère de la jeune femme qui s’affirme toujours un peu plus dans le côté pop de la chanson française. La voici le temps d’une courte interview automatique.

A quoi rêviez-vous enfant ?
L’évangélisation et la paix dans le monde !

Av(i)ez-vous des modèles ?
Michel Fugain à 10 ans, Mathieu Boogaerts  à 16 ans, Brel à 20 ans

Comment décririez-vous votre travail ?
Sans compromis, sans consensus, franc, énergique.

Et pour de vrai, vous faites quoi dans la vie ?
Et vous  ?

Quelle est votre actualité ?
« La Chambre rouge » est sortie lundi 13 février dans les bacs. Nous jouons au Zèbre de Belleville mercredi 29 février et aux Trois Baudets le 23 mars !

Quel est votre dernier coup de cœur artistique ?
Bach par Racha Arodaky.

Quel est le dernier cadeau que vous ayez fait ?
« Even in the Quietest Moments », album de Supertramp (77)

Que sauveriez-vous des flammes d’un incendie ?
Léon, ma chatte.

Vous faites quoi demain ?
Je me lève, je prends deux grandes tasses de café, 2 tartines, je pianote sur ordi, sur piano. Réunion de travail à midi (label), réunion de travail après-midi (clip), répétition de 19h à minuit… Dodo. Putain ça fait un peu wonder woman ! Il y a des jours où j’en fais moins.

Read Full Post »