Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Lolito’

A l’affiche de Lili Lampion, spectacle musical pour enfants signée Amanda Sthers (paroles) et Sinclair (musique) et mise en scène par Ned Grujic (actuellement au Théâtre de Paris), Anne Frèches chanteuse et comédienne hyperactive fait également partie du groupe Lolito et du duo Annette et Mathi, récent lauréat de Comptoir monte le son organisé par PIAS et Comptoir des cotonniers (lire le post). Un peu trop de raisons pour ne pas  pas succomber à sa fraicheur (sans mauvais jeu de mot) le temps de l’INterview automatique (faite le 26 octobre dernier) :

01. A quoi rêviez-vous enfant ?
Je rêvais d’être danseuse étoile à l’Opéra de Paris

02. Av(i)ez-vous des modèles ?
Enfant, mon modèle c’était Princesse Sarah, dur à suivre puisqu’orpheline… puis, Björk, dur à suivre aussi, parce que ce que j’aime c’est sa singularité

03. Comment décririez-vous votre travail ?
J’interroge régulièrement la notion de travail, dans la mesure où j’aime ce que je fais et que quand on boit des verres entre Lolito ou avec mes équipes de théâtre, pour moi, cela fait partie du travail. Alors bon, quand on pense que le travail était un instrument de torture… Mais, en même temps, je suis vraiment perfectionniste et bosseuse. En tout cas, en ce moment, quand je rentre chez moi, je suis crevée !

04. Et pour de vrai, vous faites quoi dans la vie ?
J’ai la chance de vivre de mon métier, je fais beaucoup d’heures avec le théâtre, ce qui me permet d’avoir du temps pour Lolito et Annette et Mathi.

05. Quelle est votre actualité ?
En ce moment je joue dans Lili Lampion d’Amanda Sthers et Sinclair au Théâtre de Paris, le 29 novembre, Lolito sera en concert au Gibus, et Annette et Mathi continuent d’enregistrer des maquettes home-made.

06. Quel est votre dernier coup de cœur artistique ?
J’ai dévoré tout l’œuvre de Virginie Despentes, mon préféré, c’est Bye Bye Blondie, et puis j’ai vu Miossec en concert au Nouveau Casino et j’ai sauté partout autant que j’ai pleuré.

07. Quel est le dernier cadeau que vous ayez fait ?
Samedi c’était la première de Lili Lampion et on s’est tous fait des cadeaux, c’est une tradition dans le théâtre, et moi, j’ai choisi d’offrir différents shakers et autres petits œufs ou kazoo à mes camarades de plateau, accompagnés de dessins que j’avais fait de chacun des personnages.

08. Que sauveriez-vous des flammes d’un incendie ?
Comme Giacometti, le chat.

09. Vous faites quoi demain ?
On joue à 14h.

.

Read Full Post »

En parenthèse de LOLITO, Annette et Mathi ont sorti lundi chez PIAS un single à faire rougir certains de plaisir… une Chanson d’amour à la batterie, love-song impertinente et au look vintage, sorte d’alternatif yéyé que l’on retrouvera le 3 octobre prochain sur la compilation Comptoir monte le son éditée par PIAS et le Comptoir des Cotonniers. Voici la vidéo de ce premier essai :
.

Read Full Post »

Nous vous en parlions le mois dernier pour la sortie de leur maxi acoustique (lire la chronique), Lolito revient sans crier gare avec un nouveau morceau, en électrique pour le coup, extraite de leur prochain maxi qui fleure bon l’énergie mélodique. Voici un extrait à savourer, en attendant une sortie officielle à la fin du mois.

Read Full Post »

La fin de l’année passée a été riche pour Michel Villar… Non content d’avoir sorti La femme-ciseaux (voir l’interview), son premier recueil de nouvelles aux Éditions du Pied de Biche, celui-ci proposait également deux nouveaux disques, le premier en tant que pianiste et compositeur des Fragments de la Nuit ; le second, comme batteur du premier maxi acoustique du combo rock Lolito.

Les Fragments de la Nuit est un ensemble néo-classique dont le premier album, Musique du Crépuscule avait fait sensation aussi bien dans les milieux gothiques que chez les adeptes d’indie, de métal ou de musiques de films. Michel Villar et Ombeline Chardes (violon) poussent aujourd’hui  un peu plus en profondeur leurs compositions qui s’éloignent de leurs influences (Glass, Nyman, Ligeti, Debussy, Schnittke mais aussi Godspeed You! Black Emperor) pour développer une identité perceptible. Toujours sur le label portugais Equilibrium Music (Dwelling, Lupercalia, Ashram, Arditi…), ce Demain, c’était hier séduira les adeptes d’univers riches et sombres, multipliant les atmosphères et cassures de rythmes, montées en apesanteur, rêve et poésie. LFDLN s’est épanouit pour atteindre l’âge adulte.

Côté Lolito, on découvre les premières aventures, plus ou moins en acoustique ou tout du moins en version light, du combo jusqu’ici réputé en live pour son énergie rock et ses mélodies léchées et, malgré tout, spontanées, et dont l’univers n’est pas sans rappeler celui de Blonde Redhead. Ici, la grosse artillerie est mise de côté pour faire place à de savoureuses adaptations. Une ingéniosité rendue nécessaire par les exigences des salles, médias, etc. poussant toujours un peu plus les artistes à se produire seul ou en duo. Les voix d’Anne Freches et Florence Bizette (bassiste) se complètent intelligemment quand le talent du multi-instrumentiste Mathias Fedou vient faire le liant dans cet ensemble où chacun change de rôle à chaque nouvelle chanson. Ludique et efficace !

Read Full Post »

Deuxième épisode de notre découverte du Pied de Biche, librairie-galerie qui depuis dix jours est également devenue maison d’édition avec la sortie, le 9 septembre dernier, d’un premier recueil de nouvelles : La femme-ciseaux.

Cet ouvrage de Michel Villar, illustré par Alex Adieu, regroupe six nouvelles au ton étrange «parfois fantastique, souvent oniriques, (…) une vision originale d’un univers en déconstruction où les données temporelles sont constamment modifiées. »

Ce premier volume  (d’une série qui comprendra normalement trois tomes) est pour nous l’occasion de rencontrer son auteur, également compositeur et musicien*,  et faire ainsi plus ample connaissance avec son écriture.

.

* Les Fragments de la Nuit, Revok, Lolito…

Read Full Post »