Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘littérature’

Auteure, traductrice, Mélanie Fazi a su s’imposer depuis la parution de Serpentine en 2004 dans l’univers de la littérature fantastique. On la retrouve, aujourd’hui derrière le recueil Ainsi naissent les fantômes qui paraît aux éditions Dystopia ; une sélection de nouvelles de Lisa Tuttle, à l’origine de la vocation de Mélanie et dont l’approche du fantastique est bien singulière. En effet, cette écrivaine américaine inscrit celui-ci dans le quotidien des personnages, dans leurs propres failles, ou quand l’ordinaire devient terrifiant.

Mélanie Fazi nous a consacré un peu de son temps pour s’adonner à l’interview automatique.

01. A quoi rêviez-vous enfant ?
À quelque chose de créatif. Je voulais être dessinatrice de BD, chanteuse dans un groupe ou apprentie sorcière façon Harry Potter avant l’heure. Ado, je rêvais d’être critique de ciné, je tenais des fiches sur tous les films que je voyais.

02. Av(i)ez-vous des modèles ?
Je suis une vraie fan-girl dans l’âme, je me trouve régulièrement de nouveaux modèles. Mais quand je serai grande, je veux être PJ Harvey. Je suis sa carrière de près depuis seize ans et je suis toujours sidérée par son intégrité artistique et sa manière de se remettre constamment en question.

03. Comment décririez-vous votre travail ?
Comme un vieux rêve devenu réalité, avec la part d’usure que ça comporte. J’ai la chance de pouvoir faire exactement ce que je veux : publier mes propres textes et traduire ceux des autres (par réelle envie, pas juste par nécessité financière). Pour le reste, il faut arriver à gérer tout ça au quotidien.

04. Et pour de vrai, vous faites quoi dans la vie ?
C’est la traduction de romans qui paie mes factures. Je traduis de l’anglais vers le français, dans le domaine fantasy ou fantastique. Et j’écris quand l’inspiration me vient, pas assez souvent à mon goût.

05. Quelle est votre actualité ?
Côté traduction, un projet très personnel : Ainsi naissent les fantômes, un recueil de nouvelles fantastiques de l’américaine Lisa Tuttle, qui a beaucoup influencé ma propre écriture. J’ai sélectionné, traduit et présenté ces six nouvelles pour les éditions Dystopia. Côté écriture, une actu un peu moins récente : la sortie en poche de mon recueil Notre-Dame-aux-Écailles chez Folio SF en début d’année.

06. Quel est votre dernier coup de cour artistique ?
Pour la musique, le nouvel album de My Brightest Diamond, qui est une splendeur. Pour ce qui est des lectures : Kafka sur le rivage de Haruki Murakami, L’Adversaire d’Emmanuel Carrère, et j’ai eu un vrai gros choc artistique en me plongeant dans « The Waste Land », le poème de T.S. Eliot, que je voulais lire depuis longtemps.

07. Quel est le dernier cadeau que vous ayez fait ?
Des mendiants au chocolat faits maison. Le dernier cadeau acheté, c’était un T-shirt personnalisé avec la photo d’un copain.

08. Que sauveriez-vous des flammes d’un incendie ?
Mon chat en priorité, et puis le disque dur externe qui contient mes sauvegardes de boulot.

09. Vous faites quoi demain ?
Grasse matinée du week-end, petit déj devant un épisode de Torchwood, et peut-être de la cuisine selon l’envie du moment.

Publicités

Read Full Post »

Après quelques problèmes de montage, voilà enfin notre balade au Salon du Livre, dont l’édition 2011 s’est déroulée du 18 au 21 mars dernier. Vidéo d’introduction avant une petite série de portraits d’auteurs et de maisons d’édition qui ponctueront tout le mois d’avril.

.

 

Read Full Post »

Une fin d’année riche en évènements pour Jérôme Attal puisque d’un côté sort, chez Stéphane Million Éditeur, son nouveau roman « Folie furieuse », trépidante aventure amoureuse dont le lecteur sera l’héroïne, et de l’autre l’album de Jenifer, « Appelle moi Jen », pour qui il a prêté sa plume, toujours habile et soignée. Rencontre donc avec cet auteur multiforme (romans, chansons, journal, scénarios, etc.), attachant et pince sans rire, qui fait subir à la jeune mère célibataire qui lui sert de protagoniste de multiples histoires entre espionnage et romance, Bukowski et le Président des États-Unis, des vampires et un chanteur de rock, des ex et des futurs, des autoroutes et des chemins de traverses, des courses poursuites et des rebondissements. A tous points de vue… romanesque !

.

Read Full Post »

Aujourd’hui débute à Paris la neuvième édition de la Semaine des cultures étrangères qui célèbrera, jusqu’au 3 octobre 2010, le temps de 80 manifestations, le patrimoine culturel de 46 pays.

Architecture, cinéma, littérature, art traditionnel, chaque centre, en fonction de sa propre culture, s’inscrira à sa manière dans ce programme pluridisciplinaire et multiculturel que ce soit par des expositions, des rencontres-débats ou des concerts, des spectacles…

A l’heure où les rivalités entre communautés se cristallisent, les cultures du monde se montrent sous leurs plus beaux atours et permettent au plus grand nombre de découvrir que, malgré tout, nous ne sommes pas bien différents.

Plus d’information sur le site du Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris.

Téléchargez le programme complet.

Read Full Post »