Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘danois’

Nouveau single des danois de WhoMadeWho, tiré de leur mini-album, « Deep Knees », qui sort ces jours-ci en version digitale chez Kompakt, et dont la froideur et les larmes cachent également un humour bien de chez eux…

.

Read Full Post »

« Ça parle surtout de gens normaux.
– Pas passionnant. Et qu’est-ce qu’ils font ?
– Ils boivent du café, ils discutent, par exemple.
– Eh ben dis donc !
Nous rions tous les deux.
»
Helle Helle – Chienne de vie (Le Serpent à plumes)
Traduction du danois par Catherine Lise Dubost.

Drôle d’univers que celui où l’écrivain Helle Helle plonge son héroïne (et ses lecteurs) pour ce cinquième roman, le premier traduit en français : Chienne de vie.

Bente, la quarantaine, écrivain, arrive en bus au « bout du bout du Danemark », la valise à la main, quittant sa vie d’avant (mari, appartement…). Elle est recueillie par Johnny et Cocotte, jeune couple qui très rapidement l’adopte. Bente baisse alors sa garde pour découvrir ce coin du monde où tout le monde se connaît, où tout le monde a l’air si gentil… Rencontres entre individus autour des gestes simples d’une vie quotidienne en terre isolée, enneigée, comme un dimanche sans fin.

Bente donne souvent l’impression de suivre le mouvement, comme si elle était en observation dans l’une de ses propres histoires. Vivre l’une d’elle de l’intérieur. Elle agît pourtant sur la vie de tous… mais ne corrige pas pour autant les éléments qu’elle peut dérégler, les erreurs qu’elle peut commettre, comme si finalement, cela n’arrivait pas, comme une mauvaise idée de roman : on efface et on recommence.

Helle Helle (n’est-elle finalement pas Bente… ou l’inverse ?) fait de la recherche sur ses personnages, sur les relations humaines. En forçant les gens à vivre ensemble, en les isolant du monde (village, tempête de neige…), elle analyse comment chacun finalement est capable d’agir, de réagir face aux autres, face aux événements de la vie.

Il ne s’y passe pas grand chose dans cette Chienne de vie et pourtant tout s’y passe.

A suivre un entretien avec Helle Helle.

Read Full Post »