Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Indie’ Category

L’une des joies des passionnés de musique est de tomber par hasard, ou à la suite d’un échange sur quelques forums, sur une pépite que la distance et les médias traditionnels n’auraient jamais permis de venir jusqu’à soi.

C’est le cas aujourd’hui avec Cassie, un groupe finlandais originaire de Turku, dont le premier EP laisse présager un très joli avenir. Quatre musiciens (Ville Kujansuu, Valtteri Lahtela, Ville Yli-Knuutila et Joachim Kiviniemi) développent des atmosphères ouatées, entre post-rock et indie, sur lesquelles vient se poser le timbre envoûtant et enfantin de la longiligne Sofia Thurén. Something You Always Wanted To Hear n’est pas sans rappeler des groupes comme Pelican, Red Sparowes ou North (autre groupe talentueux, malheureusement disparu – lire la chronique) voire The Gathering pédiode Anneke van Giersbergen au chant, dans une version beaucoup plus lumineuse… et une fêlure pleine d’émotions.

Le groupe sera de retour en studio en septembre pour l’enregistrement d’un nouveau EP. De quoi satisfaire un peu plus nos oreilles avides !
.

.
Vous avez la possibilité de télécharger ce 3-titres gratuitement sur www.cassieband.net. Retrouvez également le groupe sur facebook.

Read Full Post »

Nouveau single des danois de WhoMadeWho, tiré de leur mini-album, « Deep Knees », qui sort ces jours-ci en version digitale chez Kompakt, et dont la froideur et les larmes cachent également un humour bien de chez eux…

.

Read Full Post »

Nous vous en parlions le mois dernier pour la sortie de leur maxi acoustique (lire la chronique), Lolito revient sans crier gare avec un nouveau morceau, en électrique pour le coup, extraite de leur prochain maxi qui fleure bon l’énergie mélodique. Voici un extrait à savourer, en attendant une sortie officielle à la fin du mois.

Read Full Post »

La fin de l’année passée a été riche pour Michel Villar… Non content d’avoir sorti La femme-ciseaux (voir l’interview), son premier recueil de nouvelles aux Éditions du Pied de Biche, celui-ci proposait également deux nouveaux disques, le premier en tant que pianiste et compositeur des Fragments de la Nuit ; le second, comme batteur du premier maxi acoustique du combo rock Lolito.

Les Fragments de la Nuit est un ensemble néo-classique dont le premier album, Musique du Crépuscule avait fait sensation aussi bien dans les milieux gothiques que chez les adeptes d’indie, de métal ou de musiques de films. Michel Villar et Ombeline Chardes (violon) poussent aujourd’hui  un peu plus en profondeur leurs compositions qui s’éloignent de leurs influences (Glass, Nyman, Ligeti, Debussy, Schnittke mais aussi Godspeed You! Black Emperor) pour développer une identité perceptible. Toujours sur le label portugais Equilibrium Music (Dwelling, Lupercalia, Ashram, Arditi…), ce Demain, c’était hier séduira les adeptes d’univers riches et sombres, multipliant les atmosphères et cassures de rythmes, montées en apesanteur, rêve et poésie. LFDLN s’est épanouit pour atteindre l’âge adulte.

Côté Lolito, on découvre les premières aventures, plus ou moins en acoustique ou tout du moins en version light, du combo jusqu’ici réputé en live pour son énergie rock et ses mélodies léchées et, malgré tout, spontanées, et dont l’univers n’est pas sans rappeler celui de Blonde Redhead. Ici, la grosse artillerie est mise de côté pour faire place à de savoureuses adaptations. Une ingéniosité rendue nécessaire par les exigences des salles, médias, etc. poussant toujours un peu plus les artistes à se produire seul ou en duo. Les voix d’Anne Freches et Florence Bizette (bassiste) se complètent intelligemment quand le talent du multi-instrumentiste Mathias Fedou vient faire le liant dans cet ensemble où chacun change de rôle à chaque nouvelle chanson. Ludique et efficace !

Read Full Post »

Groupe belge chantant en anglais, Absynthe Minded, tout en gardant cette pâte qui fait l’identité des groupes du plat pays, à l’instar des dEUS, Zita Swoon, Venus, parcourt les paysages américains, comme autant de road movies en chansons. Pour son nouvel album, le groupe navigue entre indie rock, parfois noisy, sonorités décalées, crooner songs à la Cousteau et jazz… Un songwriting directement inspiré par la vie, la famille, les proches et c’est sans doute pour cela qu’il nous touche.

Read Full Post »

Sorti en octobre dernier, ce premier album fait déjà figure de sensation. Buzz comme on aime à appeler désormais le phénomène, le bouche-à-oreille et le post-à-tweet font leur effet, les médias suivent sans se faire prier avec notamment un ffff Télérama… Bref, Philharmonics fait partie de ces disques dont on vous demande toujours ce que c’est lorsque vous le passez quelque part…

La danoise Agnes Obel séduit par ses atmosphères feutrées et agréablement lancinantes. Un monde contemplatif où il fait bon traîner et revenir… Un monde où le piano et la voix font la synthèse entre le répertoire de Debussy, Ravel ou Satie et celui de personnalités fortes comme PJ Harvey ou Joanna Newsom. Une musique intime, ballades envoûtantes, pour nos chambres bien rangées où traînent, encore malgré tout, nos rêves d’enfants… éveillés.

Sans aucun doute l’un des plus jolis albums de l’année écoulée.

Read Full Post »

Un an après la sortie de son album, There’s no place like homes, version acoustique d’une partie de son répertoire, étrenné au fil de concerts en appartements qui l’ont mené à tourner un peu partout en France mais également en Belgique, en Espagne et récemment en Allemagne, le groupe Exsonvaldes (que nous avions rencontré pour un entretien) propose en ces jours de fêtes un EP digital, intitulé Xmas. Un 5-titres live qui reflète l’atmosphère de cette expérience,  riche en rencontres, avant un retour attendu en studio pour le début de l’année à venir.

Le téléchargement de ce maxi est laissé à votre libre appréciation (gratuit ou payant) mais nous vous invitons à soutenir ce groupe talentueux en leur laissant quelques kopecks sous le sapin.

Télécharger Exsonvaldes – Xmas EP

Read Full Post »

Derrière ce groupe, on retrouve deux vétérans de la scène de Dallas, Toby Pipes et Nolan Thies, qui signent à peu près tout sur ce premier album, « Snow in June » : composition, production, enregistrement, mixage, etc. L’ensemble sonne très nineties, souvent à la hauteur de ce qui se faisait de mieux en la matière : certaines ballades des Smashings Pumpkins, le shoegazing de My Bloody Valentine, The Jesus and Mary Chain, etc. Les amateurs de voyage dans le temps sauront apprécier cette petite robe noire.

http://www.myspace.com/littleblackdressmusic

http://official.fm/track/146393?size=small

Read Full Post »

Après bien des péripéties 1=0 sort enfin ce premier album qui était programmé dans les bacs il y a déjà deux ans ; comme quoi les galères avec les labels ne sont pas que l’apanage des majors…  Salima présentait alors 1=0 comme « une ren­contre entre du noise too­lien et des textes pré­so­cra­tiques*», comprenez par là un rock abrasif aux guitares tranchées et aux textes rugueux, une poé­sie de l’ur­gence, brute, à l’image de notre société, entre plaisir et frustration. Une noirceur, un fatalisme pourtant excitant, voire jouissif, car le verbe y fait mouche.

Vignette sur le vif avec Son Éminence Grise, Rue du Volga, Paris XXème.

.

Prochain concert : 15 décembre à l’International avec Kimmo et Televox.

* lire l’interview automatique faite le 29/09/2008 pour Krinein.
** lire la chronique écrite le 3/11/2008 pour Krinein.

Read Full Post »

Lidwine a pris le temps avant de sortir ce premier 6-titres chez Ocean Music. Au gré des aventures sonores et personnelles, elle a lentement fait évoluer, fait muter ses chansons (plus de 8 ans pour certaines).  Et puis, parce qu’il est parfois bon de sortir de sa chambre, celle-ci a fait écouter son travail, attirer à elle quelques musiciens (notamment un batteur/percussionniste) convaincus du talents de la jeune femme, pour donner enfin naissance à ce séduisant « Lw« , un EP qui réunit savamment instruments aux sonorités anciennes à l’électronique ; un terrain de jeu idéal pour une voix envoutante.

Lidwine est une personnalité musicale forte qui, à l’instar des Björk, Joanna Newsom, Bat for Lashes ou PJ Harvey (sur « White Chalk« ), cherche à faire avancer la pop en lui apportant de nouvelles couleurs, de nouvelles saveurs, entre sucre et épices.

Rencontre.

.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »