Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Documentaires’ Category

La réalisatrice Helena Klotz a commencé sa carrière, après un passage dans le théâtre, comme directrice de casting pour des réalisateurs comme Nicolas Klotz, Laurent Achart, Katell Quillévéré ou Eva Ionesco. Elle réalise en 2003 son premier film, Le Léopard ne se déplace jamais sans ses tâches, un moyen-métrage qui sera sélectionné au festival de Locarno et lauréat de quelques prix (Aix en Provence, Côté Court, Créteil, Dignes-les-Bains…) avant de faire quelques clips, un documentaire sur le musicien Turzi et Les Amants cinéma (sélectionné à Buenos Aires, Londres, New-York, Sao Paulo, Chicago, Vienna, Montreal, Copengague).

Le mois dernier Arte diffusait son dernier film, Val d’Or : deux hommes face à leurs désirs lors d’une soirée en discothèque. L’envie pour nous de soumettre la jeune femme à l’Interview automatique :

A quoi rêviez-vous enfant ?
Je voulais être agent secret ou bien faire partie de la mafia, tout ce qui a à voir avec le fait de se cacher, voyager, avoir des armes.

Av(i)ez-vous des modèles ?
Oui, beaucoup ! Tout dépend de ce que j’écoute, de ce que je lis et de ce que je regarde. Je m’identifie très vite aux personnes qui me fascinent. Petite, je me souviens avoir été totalement fan de Christine Ockrent. C’est drôle quand même ! Je la trouvais belle, j’adorais sa coupe de cheveux, ses fringues, sa manière de parler. Je la voyais présenter le 20h, animer des discussions avec des hommes politiques, j’étais en émerveillement.  Elle était pour moi le summum de ce que devait être une femme !

Comment décririez-vous votre travail ?
Voir ce qui arrive.

Et pour de vrai, vous faites quoi dans la vie ?
Je filme ce qui arrive devant la caméra. Il doit y avoir quelque chose de visionnaire dans le cinéma non ?

Quelle est votre actualité ?
Je viens de terminer un long-métrage qui s’en va au festival de Berlin.

Quel est votre dernier coup de cœur artistique ?
Aujourd’hui, l’accès à la culture est démultiplié : de la culture de masse aux niches très très pointues. Avec internet il y a de la place tout le temps et pour tout le monde. C’est le vieux rêve de la télévision qui se réalise ! Du coup, je ne peux pas parler d’un coup de cœurs mais des coups de cœurs. Musique : « Echo » de Shabazz Palace, « The Noose of Jah City » de King Krule, « Space Forklift » de Kurt Vile, « Event Horizon » de Arpanet, « Hearts » de oOoOO, « I Don’t Know What Happened to the Kids Today » de Labi Siffre… Cinéma : Tim Roth dans Made in Britain de Alan Clarke, le style de Drive, TOUT dans Le Cheval de Turin de Bela Tarr, la saison 4 de la série Breaking Bad,  la saison 4 de la série True Blood, Baby Doll de Elia Kazan que je viens de découvrir…

Quel est le dernier cadeau que vous ayez fait ?
Il y a quelques jours, j’ai donné mon rouge à lèvre à une amie, c’était le soir de mon anniversaire (un rouge à lèvre que j’adorais, je suis illico aller me le racheter le lendemain).

Que sauveriez-vous des flammes d’un incendie ?
Pas grand-chose, je ne possède rien qui ne me soit indispensable. D’ailleurs je perd régulièrement des choses, ce qui permet à d’autres d’arriver. Par contre un chat, un enfant, un homme, une femme, évidemment ! Des flammes d’un incendie, je sauverai « les vivants ».

Vous faites quoi demain ?
Demain mmmmhh je ne sais pas, probablement comme aujourd’hui mais pas complètement non plus.

Read Full Post »